Liste des articles ayant pour mot-clef "laurier"

Domoda boulette

Facebook Twitter Google+ Pinterest


Ingrédients :

Pour les boulettes de poisson :

  • 1 maquereau entier (environ (544 g)
  • 5 filets de sardines
  • 2 gousses d'ail
  • 1/2 c-à-c de poivre noir en grains
  • 4 piments langue d'oiseau
  • 1 poignée de feuilles de persil frisé
  • 1 pincée de gros sel
  • 15 g de pain rassis
  • huile de friture

Pour la sauce Domoda :

  • 2 oignons jaunes moyens
  • 2 tomates fraîches mures
  • 90 g de concentré de tomate
  • 900 ml d'eau
  • 12 cl d'huile
  • 25 g de farine de blé
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c-à-c de vinaigre balsamique ou autre vinaigre
  • 1 branche de thym frais (facultatif)
  • 1 branche d'aillet ou oignon vert
  • 1 carotte
  • 1 navet
  • 1/4 de chou blanc

Pour le riz blanc :

  • 0,5 l d'eau
  • 250 g de riz


Préparation des boulettes :

Lever le maquereau en filet, enlever les arêtes puis garder l’arête centrale et la tête du poisson.
Tremper le pain sec pour le ramollir.
Dans un mortier ou un mixeur piler le poivre, le piment, l'ail, le persil et le sel.
Ajouter la sardine, piler un peu, ajouter le maquereau et piler à nouveau pour obtenir une farce homogène.
Débarrasser la farce dans un bol puis enlever la peau du maquereau si vous ne l'aviez pas fait avant et les éventuelles arêtes qui restent.
Façonner les boulettes en prenant un partie de la farce. Former la boulette avec la paume de la main en la faisant rouler.
Fare chauffer votre huile puis frire les boulettes jusqu'à obtenir une belle coloration, faire frire ensuite l’arête centrale du maquereau coupée en deux et la tête du poisson puis réserver.

Pour la sauce domoda :

Émincer les oignons puis garder l’équivalent d'un demi oignon pour le nokoss.
Faire votre nokoss en pilant ou mixant l'ail, le piment, le poivre et l'aillet (ou oignon vert) puis ajouter l'oignon et piler à nouveau.
Débarrasser cette mixture dans un petit bol pour la sauce.
Faire chauffer l'huile dans une casserole puis faire suer les oignons, ajouter les dés de tomates fraîches, le thym et la feuille de laurier.
Laisser compoter un peu, ajouter le concentré de tomate délayé dans un peu d'eau puis laisser cuire 5 min.
Ajouter l'eau, saler puis mettre les légumes à cuire.
Une fois les légumes cuits, les retirer, ajouter le reste du nokoss et laisser cuire un peu puis ajouter la farine délayée dans un peu d'eau.
Laisser cuire puis mettre les boulettes dans la sauce 2 min puis éteindre le feu.

Pour le riz blanc :
Précuire le riz lavé au microonde pendent 3 min à 600W.
Faire bouillir l'eau, saler puis mettre le riz à cuire.


Remarques : si vous voulez un domoda plus compact je vous suggère de mettre 35 g de farine au lieu de 25. Le domoda est un plat sénégalais que l'on peut faire avec de la viande de boeuf, du poisson frit ou avec des boulettes de poisson comme dans cette recette. Selon les goûts de chacun, on peut plus ou moins lier la sauce avec plus ou moins de farine. Cette sauce a un bon goût acidulé du fait de l'ajout de vinaigre à la fin de la sauce. On peut aussi servir le plat avec du citron.

Astuce : cette recette marche aussi pour faire un Thiou boulette, il ne faudra pas mettre de farine dans ce cas.




Vermicelles de mouton

Facebook Twitter Google+ Pinterest


Ingrédients : pour 4 personnes

  • 1 épaule de mouton
  • 1 collier de mouton

pour la marinade :

  • 1 piment vert padron (Espagnol)
  • 1 petit poivron jaune
  • 1 petit poivron rouge
  • 1 poignée de coriandre fraîche
  • 1 c-à-s de poivre blanc en grains
  • 1 c-a-s de poivre noir moulu
  • 6 gousses d'ail
  • 25 g de moutarde en grains
  • 1 c-à-s de moutarde forte
  • 1 c-à-c de fleur de sel
  • 2 c-à-s de coco râpé
  • 1/2 c-à-c de curry
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 branche de romarin, thym
  • 1/2 Maggi "saf-safal" (facultatif)

Pour la sauce :

  • 4 oignons (573 g)
  • 2 c-à-s de moutarde forte
  • 1 c-à-c de la marinade de l'agneau
  • 13 g de bouillon en poudre doré (facultatif)
  • 4 c-à-s d'huile

Pour la garniture :

  • 170 g de vermicelle (cheveux d'ange)
  • 1 botte de carottes fane de couleur (jaune, orange, pourpre, blanche)
  • 1 navet jaune boule d'or
  • 1 poignée de raisins
  • 10 g de beurre


Préparation de la viande :
Piler ou mixer le poivre en grains, l'ail, les poivrons coupés en petits dés, le sel et les feuilles de coriandre.
Débarrasser cette mixture dans un bol puis ajouter le poivre moulu, le curry, le Maggi puis mélanger.
Diviser la marinade en deux parties.
Dans une partie ajouter le coco râpé puis piquer la viande avec.
Dans l'autre partie ajouter la moutarde en grains, la c-à-c de moutarde et bien mélanger puis garder une c-à-c pour la sauce.
Mettre la viande dans un bol, ajouter la marinade puis bien masser la viande pour faire pénétrer la marinade.
Arroser le dessus avec trois c-à-s d'huile d’olive, ajouter lafeuille de laurier, le thym, le romarin puis réserver au frais.

Pour la cuisson de la viande :
Mettre la viande dans une casserole avec un demi verre d'eau, la feuille de laurier, fermer la casserole et blanchir 15 min. Après 15 min, sortez la viande et laissez égoutter mais garder le jus dans un bol.

Dans une marmite ou une poêle, mettre un peu d'huile puis bien colorer la viande sur toutes les faces.
Une fois la viande bien colorée, la mettre dans un plat allant au fouravec le thym, le romarin puis verser le jus de cuisson au fond du plat et ajouter sur chaque morceau de viande une noix de beurre.
Cuire au four à 90°C pendant 1 h 30 min.


Pour la sauce :
Eplucher et couper les oignons en petits dés, ajouter la moutarde puis la c-à-c de marinade que vous aviez gardée.
Bien mélanger puis laisser mariner.
Faire suer les oignons dans unecasserole, ajouter le bouillon en poudre, laisser colorer puis ajouter un demi verre d'eau, baisser le feu et laisser cuire.

Pour la garniture :
Verser le vermicelle dans un bol, l'asperger d'eau salée, ajouter un filet d'huile d'olive puis cuire à la vapeur.
Mélanger le vermicelle cuit avec la macédoine, les raisins, une noix de beurre puis réserver.
Tailler une carotte orange et une jaune en biseau, le navet en biseau puis les rôtir à la poêle avec un peu de beurre et d'huile d'olive.
Tailler deux rondelles de navet et une carotte orange en petits dés pourfaire une macédoine puis les cuire dans une eau bouillante salée.

Remarques : vous pouvez faire ce plat sans les légumes. Vous pouvez aussi griller la viande au charbon de bois 20 min avant de la mettre au four pour lui donner un gout de grillade.


RIz à la viande de boeuf

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :

  • 400 g de paleron de boeuf
  • 600 g de riz
  • 860 ml d'eau
  • 20 cl d'huile de tournesol
  • 1 gros oignon (180 g)
  • 3 gousses d'ail
  • 2 piments langue d'oiseau
  • 1 poivron vert moyen
  • 1 c-à-c de poivre noir en grains
  • 1 poignée de feuilles de coriandre
  • 1/4 de cube de bouillon
  • 1 sachet de bouillon en poudre
  • 1 c-à-s de moutarde forte
  • 1 c-à-c de vinaigre balsamique ou autre vinaigre
  • 2 carottes
  • 1 piment frais antillais
  • 1 navet
  • 1 petite tomate fraîche
  • 1 petite feuille de laurier
  • 1 poignée d'olives vertes

Préparation :
Préparer le nokoss en pilant ou mixant le poivre, le piment langue d'oiseau, l'ail, le cube de bouillon, la coriandre et les 3/4 du poivron vert.
Prendre une partie de ce nokoss pour mariner la viande avec le vinaigre et la moutarde.
Ajouter le tiers des oignons coupés en petits dés dans le mortier puis piler.
Réserver le nokoss.

Laisser mariner la viande 15 minutes au frais.
Eplucher et tailler les carottes et le navet en brunoise (petits dés) puis les blanchir dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 5 minutes.

Ajouter l'huile dans une marmite et faire colorer la viande. Une fois la viande bien colorée, ajouter la moitié des oignons coupés pour les faire suer et caraméliser avec la viande.
Ajouter une c-à-s de nokoss, le laurier, le piment frais, la moitié de la macédoine et laisser mijoter environ 20 min en remuant de temps en temps.
Ajouter le bouillon en poudre, laisser cuire un peu puis ajouter la moitié de l'eau et laisser cuire à nouveau pendant 20 min. Ajouter le reste de l'eau, laisser mijoter jusqu'à ce que la viande soit bien cuite.

Précuire le riz au microonde pendant 2 min 30 puissance 600 W.
Ajouter le reste du nokoss, vérifier le sel, prélever une bonne louche de jus de cuisson que vous allez servir à côté puis mettre le riz à cuire.

Dans une petite poêle, ajouter une c-à-s d'huile d'olive puis faire sauter la macédoine et le quart de poivron vert cru coupé en petits dés.
Ajouter une pincée de sel, de poivre moulu, une pincée de curry et une demie gousse d'ail.

Dresser le riz dans un bol ou un plat de service.
Ajouter les légumes sautés, quelques olives vertes, des rondelles de tomate puis arroser de jus.

Remarques : le paleron de boeuf nécessite une longue cuisson à basse température pour qu'il soit tendre. Je vous conseille de choisir un autre morceau de viande à mijoter plus rapide à cuire. Si vous utilisez de la viande de mouton la cuisson sera moins longue.
Vous pouvez aussi faire une petite sauce aux oignons pour accompagner le riz.



thiéb bou khonk

Facebook Twitter Google+ Pinterest



ingrédients : pour 4 personnes

  • 500 g de riz thaï
  • 140 g de concentré de tomate
  • 20 cl d'huile de tournesol
  • 4 gambas (facultatif)
  • 2 gousses d'ail
  • 1 oignon moyen
  • 1 petite feuille de laurier
  • 4 piments langue d'oiseau
  • 1 c-à-s de poivre en grains
  • 1/2 botte de persil frisé
  • 1 carotte
  • 1/4 de chou blanc
  • 1/2 aubergine ou 1 petite
  • 1/2 patate douce
  • 1/2 manioc
  • 1 navet blanc
  • 1 piment frais
  • 1 guedj (facultatif
  • 1 yeet (facultatif)

Pour la sauce diaga :

  • 2 oignons
  • 3 c-à-s d'huile
  • 70 g de concentré de tomate
  • 3 petites sardines crues ou la chair d'un morceau de merlu
  • 1 petit bout de pain sec
  • 2 pincées de sel
  • 1 pincée de poivre moulu



Préparation :
Préparer votre farce en pilant le poivre, le piment, l'ail, le persil avec une pincée de gros sel.
Piquer le poisson avec une partie de la farce.
Ajouter l'oignon coupé au reste de la farce dans le mortier pour faire un nokoss.

Éplucher puis laver les légumes ensuite les blanchir dans une casserole avec l'eau (1,5 l), salez un peu l'eau puis laisser cuire 15 min.
Garder le l'eau de cuisson des légumes.

Dans une casserole, chauffer l'huile et colorer le poisson sur un côté en évitant qu'il n'accroche à la marmite.
Colorer les gambas.
Ajouter le yeet, la feuille de laurier, le piment frais et une c-a-c de nokoss.
Laisser suer un peu puis ajouter la tomate délayée dans un peu d'eau.
Laisser cuire la tomate puis ajouter l'eau de cuisson des légumes.
Laisser cuire 2 minutes à feu moyen puis enlever le poisson et les gambas.
Ajouter les légumes et le guedj dans la marmite puis ajouter une bonne pincée de gros sel.
Laisser mijoter doucement à feux doux.

Laver le riz et le précuire 2 min au microonde à 600W.
Sortir les légumes en prenant un peu du jus de cuisson avec (équivalent de deux louches).
Remettre le poisson et les gambas dans la marmite pour qu'ils prennent le goût du bouillon pendant 5 min à feu très doux.
Après 5 min, les sortir et augmenter le feu puis mettre le riz à cuire.
Fermer hermétiquement la marmite pour que le riz absorbe le bouillon, baisser le feu et laisser cuire doucement en remuant de temps en temps.

Pour la sauce aux boulettes de poisson :
Tremper le pain pour le amollir.
Piler la chair de poisson, ajouter quelques feuilles de persil hachées, 2 pincées de poivre moulu, une pincée de sel et le pain bien essoré.
Piler le tout de façon à obtenir une pâte homogène.
Former de petites boulettes de poisson puis les frire dans une petite poêle.
Une fois colorées, enlever les boulettes de poisson puis ajouter les oignons coupés en petits dés.
Laisser suer un peu sans les colorer puis ajouter la tomate.
Laisser cuire la tomate puis ajouter une petite louche de bouillon de cuisson du riz (niékh).

Conseil : le merlu ne supporte pas les longues cuissons, sa chair est fragile, c'est pourquoi le plus souvent il est cuit poché dans un court-bouillon ou vapeur. Donc il faudra le colorer très rapidement sur un côté en faisant attention à ce que la peau ne s'accroche pas à la casserole.

Remarque : vous pouvez faire ce riz sans la sauce.



thiéréyapp fonio

Facebook Twitter Google+ Pinterest


ingrédients :

  • 350 g de viande à fondue
  • 140 g de concentrée de tomate
  • 250 g d'eau
  • 20 cl d'huile de tournesol
  • 200 g de fonio
  • 1 et 1/2 oignon
  • 10 g de haricots blancs
  • 1/2 c-à-c de poivre en grains
  • 1 gousse d'ail
  • 1 piment langues d'oiseaux
  • 1 petite feuille de laurier
  • 1/2 chou vert
  • 1 carotte
  • 1 navet

Préparation de la sauce :
Dans une marmite, faire colorer la viande, ajouter la tomate, la feuille de laurier et laisser cuire un peu puis ajouter la moitié de l'eau.
Éplucher et laver les légumes puis les mettre à blanchir dans une casserole à côté avec la moitié de l'eau pendant 10 min à partir de l'ébullition.
Faire votre nokoss en pilant ou mixant l'ail, le poivre, le piment et les oignons coupés en dés.
Ajouter les légumes précuits dans la marmite avec l'eau de cuisson deslégumes.
Ajouter le nokoss et laisser mijoter à feux doux.


Préparation du fonio :
C'est le même principe que la préparation du thiéré ou du couscous : c'est à dire une cuisson vapeur à l'aide d'un couscoussier.
Mettre le fonio dans un bol, ajouter 1 demi-verre d'eau salée avec la main puis cuire vapeur pendant 10 min.
Au bout de 10 min, sortir le fonio puis ajouter le reste du verre d'eau salée et remettre à cuire 15 min à nouveau.
Après la cuisson, sortir le fonio et le mettre dans une calebasse ou un bol et y ajouter une cuillère à soupe d'huile de cuisson, une cuillére à café de sucre en poudre et bien mélanger avec la main en faisant des mouvements de rotation.
Ajoutez les haricots blancs.


dressage : mettez le fonio dans un plat de service, ajoutez la viande au milieu avec un peu de sauce, les légumes autour de la viande et la sauce tout autour des légumes.

Remarques : vous pouvez utiliser les haricots blancs en boîte de conserve. Ils sont déjà cuits et vont vous permettre de gagner du temps. Seule consigne : il faudra bien les égoutter avant de les mettre dans le fonio.