Liste des articles ayant pour mot-clef "oeuf"

thiéb guinar

  • Article Actuellement 0.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 0.0/5 (0 vote enregistré)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :

  • 500 ml d'eau
  • 14 cl d'huile de tournesol
  • 2 oignons
  • 6 gousses d'ail
  • 2 piments langue d'oiseau
  • 1 c-à-c de poivre en grains
  • 1/2 poivron vert
  • 1/4 de cube de bouillon "jumbo"
  • 1 c-à-c de bouillon "Adja" (facultatif)
  • 1 c-à-c de moutarde forte

pour la macédoine :
  • 1 carotte
  • 1 navet

pour la décoration :
  • 1/2 poivron vert
  • 1 tomate fraîche
  • 1 oeuf
  • quelques olives
  • quelques feuilles de persil

Préparation :
Piler le poivre, le piment, l'ail, le poivron vert avec une pincée de sel.
Lavez le blanc de poulet puis le piquer avec une partie du nokoss, saler, poivrer puis le blanchir 3 min dans une casserole fermée avec un peu d'eau.
Réserver.
Laver le riz et le précuire à la vapeur au microonde pendant 3 minutes puissance 600W.

Couper les oignons en petits dés.
Dans le mortier contenant le reste du nokoss, ajouter une poignée d'oignons, ajouter le cube de bouillon puis piler à nouveau.
Réserver.
Couper la carotte et le navet en petits dés pour faire une macédoine puis les blanchir 3 min dans l'eau bouillante salée.

Dans une marmite, ajouter l'huile, faire chauffer puis colorer le poulet.
Enlever le poulet une fois qu'il est bien doré.
Ajouter ensuite les oignons dans la casserole avec une partie du nokoss,le piment antillais la feuille de laurier puis laisser suer un peu.
Ajouter la moutarde, le bouillon en poudre puis laisser colorer enremuant de temps en temps.
Ajouter l'eau, le reste du nokoss etlaisser mijoter un peu.
Remettre le poulet dans la marmite 10 min à feudoux pour finir la cuisson et lui donner le goût du bouillon de cuissondu riz.
Après 10 min, enlever le poulet à nouveau, le piment, la feuillede laurier, ajouter le reste du bouillon en poudre, vérifier le sel etmettre le riz à cuire.

Pour la décoration: tailler les poivrons et la tomate en lamelles. Faire sauter les poivrons dans une petite poêle avec une c-à-s d'huile olive. Laisser suer un peu puis ajouter la macédoine, saler,poivrer légèrement. Faire cuire l'oeuf pendant 14 min dans l'eaubouillante pour faire un oeuf dur.



Dressage : dans une assiette ou un bol, mettre le riz, le poulet au milieu, dresser les lamelles de poivron et de tomates, parsemer de macédoine. Ajouter l'oeuf dur coupé en deux, le piment et quelques feuilles de persil.

Remarques : attention au sel! Le bouillon en poudre est très salé. Si vous en mettez dans ce plat il faudra saler au dernier moment si nécessaire juste avant de mettre le riz à cuire. Vous pouvez utiliser de la macédoine en boîte. Le bouillon est facultatif c'est juste pour donner une couleur dorée au riz, il existe d'autres façons d'obtenir un riz aussi doré sans bouillon.



les beignets de mamie

  • Article Actuellement 2.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 2.0/5 (6 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 6 oeufs
  • 75 g d'huile
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 c-à-s de sucre
  • zeste d'orange, fleur d'oranger


Préparation :

Mettre l'eau à bouillir avec l'huile.
Plonger la farine d'un coup et bien remuer énergiquement pour dessécher la pâte c'est à dire jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords et du fond de la casserole pour former une boule.
Hors du feu, mettre le sucre, le zeste d'orange, la fleur d'oranger, le sucre et bien remuer.
Quand la pâte est tiède ajouter la levure et remuer. Si vous utilisez de la levure fraiche boulangère il faudra la délayer avec 2 c-à-s d'eau tiède.

Casser les oeufs dans six tasses différentes (un oeuf entier dans chaque tasse) et les battre légèrement avec une fourchette.
incorporer une tasse d'oeuf battu, bien mélanger puis ajouter une autre tasse et ainsi de suite.

Faire chauffer votre huile de friture dans une casserole, baisser le feu puis faire colorer vos beignets en les façonnant en
petites boules à l'aide de vos mains humides : mouiller un peu les paumes de vos mains, y déposer un peu de pâte et rouler légèrement.
Les beignets sont cuits quand ils commencent à se fendre.
A la sortie les saupoudrer de sucre glace ou de sucre semoule.


Remarque : la pâte ne doit pas être ni trop molle ni trop dure.



Thiéb guinar

  • Article Actuellement 1.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 1.0/5 (6 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest


Ingrédients :

  • 1/2 poulet 500 g de riz
  • 800 ml d'eau
  • 15 cl d'huile
  • 10 g de gros sel
  • 3 oignons
  • 1 c-à-s de poivre en grains
  • 3 piments langue d'oiseau
  • 3 gousses d'ail
  • 3 c-à-s de sauce soja sucrée
  • 1 c-à-s et 2 c-à-c de moutarde

Pour la décoration :

  • 2 oeufs
  • 1 carotte
  • 1 navet
  • 1 tomate fraiche
  • 15 olives vertes
  • 6 cornichons


Préparation :

Piler le poivre, le piment et l'ail pour faire un nokoss.
Prélever une cuillère à café de ce nokoss pour piquer le poulet.
Ajouter 2 pincées de sel fin, 2 pincées de poivre en poudre et 1 c-à-c de moutarde pour mariner le poulet.
Laisser mariner au réfrigérateur au moins pendant 15 min.
Pendant ce temps éplucher les oignons.
Ajouter la moitié d'un oignon coupée en petits dés dans le reste du nokoss et piler, garder l'autre moitié pour le riz.
Dans une marmite, verser l'huile, faire chauffer un peu puis colorer le poulet.
Ajouter l'autre moitié de l'oignon coupé en dés.
Laisser suer un peu l'oignon puis ajouter deux cuillères à soupe de sauce soja.
Ajouter enfin l'eau et laisser cuire le poulet.

Eplucher et tailler la carotte et le navet pour faire une macédoine.
Ajouter une partie de la macédoine dans la marmite puis cuire le reste dans une casserole d'eau salée pendant 4 min pour ladécoration.
Laver le riz, le précuire au micro-onde puissance 600Wpendant deux minutes puis réserver.
Ajouter le nokoss (gardez-en un peupour la sauce), la dernière cuillère à soupe de sauce soja, la cuillère àcafé de moutarde et le sel.
Laisser mijoter un peu puis verser le rizen prenant soin de sortir le poulet avant.
Laisser cuire le riz.

Pour la sauce :
Verser deux cuillères à soupe d'huile dans une casserole puis ajouter les deux oignons coupés en dés.
Laisser suer un peu puis ajouter la cuillère à soupe de moutarde.
Laisser colorer lesoignons puis ajouter nokoss.
Laisser cuire doucement en remuant detemps en temps.


Dressage :
Tailler deux cornichons en petites rondelles puis les mélanger à la macédoine cuite à l'eau.
Mariner les olives avec un peu de de vinaigrette (si vous n'en avez pas, mettez juste un peu d'huiled'olive, de vinaigre balsamique et de moutarde).
Couper les oeufs durs enquartiers ou en en rondelles.
Dresser le riz dans un plat ou bol deservice, ajouter le poulet (le réchauffer 1 min au microonde à 800W aumoment de servir) puis décorer avec la macédoine, les olives, les oeufset quelques feuilles de persil ou de la ciboulette ciselée si vous enavez.

Remarque : vous pouvez utiliser de la macédoine en boîte et des cuisses de poulet pour cette recette.




beignets coco version 2020

  • Article Actuellement 1.89/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 1.9/5 (9 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 90 g de sucre en poudre
  • 30 g de beurre fondu
  • 25 g de copeaux de coco moelleux
  • 1 orange (zeste et environ 5 cl de jus)
  • 1 zeste d'1/2 citron vert
  • 1 c-à-c de fleur d'oranger
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure (Alsa)
  • 2 pincées de noix de muscade
  • 1 pincée de sel
  • 2 c-à-s d'eau pour la levure

Préparation de la pâte à beignets :

Verser la farine mélangée avec la moitié de la levure dans un bol, faire un puits puis y verser l'oeuf battu, le beurre fondu, le sucre, le sel, le jus d'orange, les copeaux decoco, les zestes de citron et d'orange, la muscade, la fleur d'oranger, le sucre vanillé et le reste de la levure mélangée avec l'eau.
Bienmélanger pour travailler la pâte.
Filmer au contact puis laisser reposerau moins 30 min à température ambiante.




Remarques : je n'ai pas trop senti la noix de coco, donc vous pouvez en mettre plus. Si vous avez de la noix de coco fraiche c'est encore mieux. Les beignets sont bien croustillants, pas gras ni trop sucrés. Les beignets sont servis avec une tasse de Quinquéliba : ici les feuilles rouges qui viennent de la région de Tambacounda.



Astuce : Vous pouvez aussi glacer les beignets avec un sirop de sucre (50 g de sucre en poudre, 10 cl d'eau, 15 g de sucre glace) et les saupoudrer de poudre de noix de coco et de zeste de citron vert pour plus de gourmandise.



Rissoles Savoyardes

  • Article Actuellement 1.94/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 1.9/5 (18 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest


Ingrédients :

pour la pâte :

  • 250 g de farine
  • 250 g de margarine
  • 5 cl d'eau
  • 10 g de sucre
  • sel fin

Pour la crème d'épinard

  • 1 botte d'épinard frais
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • 25 cl de lait
  • 1 jaune d'oeuf
  • sel, poivre
  • piment d’Espelette
  • fleur de sel


Préparation de la pâte à rissoles

(la pâte et la crème d’épinard doivent être préparées la veille)

Mélanger la farine, le sucre et la pincée de sel au batteur puis ajouter la margarine en pommade (mou).
Terminer la pâte en y incorporant l'eau tiède jusqu'à l'obtention d'une texture de pâte à pain.
Rouler la pâte en boule et réserver.

Pour la crème d'épinard :

Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine tout en remuant.
Verser ensuite le lait tiède.
Faire cuire 3 à 4 min, en fouettant énergiquement jusqu'à obtenir une crème épaisse et lisse.
Hors du feu, incorporer le jaune d'oeuf.
Saler, poivrer puis réserver au frais.


Pour les épinards :

Laver et effeuiller les épinards puis les cuire dans une eau bouillante salée pendant 6 à 7 min.
Les rafraichir et les égoutter légèrement.
Les mixer de façon à obtenir une purée lisse.
Les passer au tamis et y incorporer la crème.
Goutter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.
Réserver au frais.

Étaler la pâte le plus finement possible.
Découper des rectangles de 4 sur 5 cm.
Sur la moitié d'un d'entre eux, déposer à l'aide d'une poche à douille une belle noisette de crème d’épinard.
Recouvrir d'un autre rectangle de pâte en veillant à bien chasser l'air.
Souder les bords puis découper à la roulette.

Faire cuire les rissoles dans un bain d'huile à 170°C jusqu'à obtenir une belle coloration.
Les égoutter sur du papier absorbant et les saupoudrer légèrement de piment d’Espelette et de fleur de sel.

Astuces : Vous pouvez remplacez la botte d’épinard par une botte de persil, coriandre etc ...
Vous pouvez aussi faire ces rissoles en version sucrée et faire une crème pâtissière aromatisée à la vanille. Il faudra dans ce cas mettre dans la pâte 25 g de sucre au lieu de 10 g et saupoudrer les rissoles de sucre glace.

Remarques : Cette recette de rissoles est celle du chef Yves Camdeborde parue dans son livre "Sur le Zinc" que j'ai acheté en 2012. Je la partage avec vous car elle est vraiment bien. Dans sa recette il a fait une crème de persil et il n'a pas indiqué la quantité d'eau dans la pâte ni comment reconnaitre une pâte qui a la texture d'une pâte à pain. J'ai fais des essais pour vous aider à avoir un bon appareil à rissoles.