Liste des articles ayant pour mot-clef "riz"

RIz à la viande de boeuf

  • Article Actuellement 3.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 3.0/5 (2 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :

  • 400 g de paleron de boeuf
  • 600 g de riz
  • 860 ml d'eau
  • 20 cl d'huile de tournesol
  • 1 gros oignon (180 g)
  • 3 gousses d'ail
  • 2 piments langue d'oiseau
  • 1 poivron vert moyen
  • 1 c-à-c de poivre noir en grains
  • 1 poignée de feuilles de coriandre
  • 1/4 de cube de bouillon
  • 1 sachet de bouillon en poudre
  • 1 c-à-s de moutarde forte
  • 1 c-à-c de vinaigre balsamique ou autre vinaigre
  • 2 carottes
  • 1 piment frais antillais
  • 1 navet
  • 1 petite tomate fraîche
  • 1 petite feuille de laurier
  • 1 poignée d'olives vertes

Préparation :
Préparer le nokoss en pilant ou mixant le poivre, le piment langue d'oiseau, l'ail, le cube de bouillon, la coriandre et les 3/4 du poivron vert.
Prendre une partie de ce nokoss pour mariner la viande avec le vinaigre et la moutarde.
Ajouter le tiers des oignons coupés en petits dés dans le mortier puis piler.
Réserver le nokoss.

Laisser mariner la viande 15 minutes au frais.
Eplucher et tailler les carottes et le navet en brunoise (petits dés) puis les blanchir dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 5 minutes.

Ajouter l'huile dans une marmite et faire colorer la viande. Une fois la viande bien colorée, ajouter la moitié des oignons coupés pour les faire suer et caraméliser avec la viande.
Ajouter une c-à-s de nokoss, le laurier, le piment frais, la moitié de la macédoine et laisser mijoter environ 20 min en remuant de temps en temps.
Ajouter le bouillon en poudre, laisser cuire un peu puis ajouter la moitié de l'eau et laisser cuire à nouveau pendant 20 min. Ajouter le reste de l'eau, laisser mijoter jusqu'à ce que la viande soit bien cuite.

Précuire le riz au microonde pendant 2 min 30 puissance 600 W.
Ajouter le reste du nokoss, vérifier le sel, prélever une bonne louche de jus de cuisson que vous allez servir à côté puis mettre le riz à cuire.

Dans une petite poêle, ajouter une c-à-s d'huile d'olive puis faire sauter la macédoine et le quart de poivron vert cru coupé en petits dés.
Ajouter une pincée de sel, de poivre moulu, une pincée de curry et une demie gousse d'ail.

Dresser le riz dans un bol ou un plat de service.
Ajouter les légumes sautés, quelques olives vertes, des rondelles de tomate puis arroser de jus.

Remarques : le paleron de boeuf nécessite une longue cuisson à basse température pour qu'il soit tendre. Je vous conseille de choisir un autre morceau de viande à mijoter plus rapide à cuire. Si vous utilisez de la viande de mouton la cuisson sera moins longue.
Vous pouvez aussi faire une petite sauce aux oignons pour accompagner le riz.



thiébou djeune diaga

  • Article Actuellement 2.09/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 2.1/5 (11 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest


Ingrédients :
  • 3 morceaux de poisson au choix (ici bar)
  • 5 petites sardines (4 pour les boulettes, 1 pour le riz)
  • 650 g de riz
  • 200 g de concentré de tomate
  • 4 gambas ou crevettes (facultatif)
  • 1 litre d'eau
  • 18 cl d'huile
  • 1 oignon
  • 1 gousses d'ail
  • 2 piments langue d'oiseau
  • 1 cube de bouillon
  • 16 g d'aillet (sinon de l'oignon vert)

 

Pour la farce du poisson :
  • 1 poignée de feuilles persil (8g)
  • 1 grosse gousse d'ail
  • 3 piments langue d'oiseau
  • 1 pincée de gros sel
  • 1 c-à-c de poivre en grains

Pour les boulettes de poisson :
  • 4 petites sardines
  • 1 darne de merlu
  • 20 g de pain rassis
  • 2 piments langue d'oiseau
  • 1 gousse d'ail
  • 1/2 c-à-c de poivre en grains
  • 1 petite poignée de persil (3g)
  • 1 pincée de gros sel

Pour les légumes :
  • 1/2 aubergine
  • 1/2 manioc
  • 1/4 de chou vert
  • 1 navet
  • 1 carotte
  • 1 piment antillais (kani teumbeul)
  • 1 gombo
  • 8 feuilles de bissap blanc
  • 1 guédj
  • 1 yéet

Pour la sauce des boulettes de poisson :
  • 2 oignons
  • 1 c-à-s de concentré de tomate
  • 3 c-à-s d'huile
  • 1 petit bout d'aillet
  • sel
  • poivre

Préparation de la farce pour le poisson :
Dans un mortier piler le poivre, le piment, l'ail, le persil et le gros sel puis piquer le poisson avec en gardant équivalent d'une demi c-à-c dans le mortier pour le nokoss.
Préparer le nokoss en pilant les trois piments langue d'oiseau, le poivre en grain, l'ail, l'aillet puis ajouter un demi oignon émincé et piler à nouveau enfin ajouter le cube de bouillon.

Dans une marmite ajouter l'huile et faire chauffer un peu.
Mettre les gambas à saisir puis l'autre moitié de l'oignon coupé en petits dés, une c-à-c de nokoss, le yéét et laisser suer un peu.
Ajouter la tomate délayée avec un peu d'eau, laisser cuire la tomate puis ajouter l'eau, les légumes, le guédj, une c-à-c de nokoss, saler un peu puis ajouter le poisson.
Laissez cuire un peu puis sortez le poisson, le guedj et les gambas.
Laisser cuire les légumes à feu moyen.
Pendant ce temps préparer le poisson pour les boulettes.


Préparation des boulettes de poisson :
Piler le piment, l'ail, le poivre, le sel et le persil.
Ajouter le poisson, piler un peu puis ajouter le pain rassis bien essoré trempé dans de l'eau au préalable pour le faire ramollir.
Bien piler pour obtenir une farce homogène.
Étaler la farce sur une assiette pour enlever la peau et les arêtes.
Façonner les boulettes de la taille voulue : petite ou moyenne.
Faire colorer légèrement les boulettes dans une casserole avec un peu d'huile à feu moyen en remuant de temps en temps.
Réserver.


Préparation de la sauce :
Emincer les oignons, tailler le petit bout de l 'aillet.
Dans une petite casserole ajouter l'huile, faire suer l'aillet avec un peu d'oignon et une c-à-c de nokoss.
Laisser cuire un peu puis ajouter le reste des oignons, la tomate delayée avec une c-à-s d'eau.
Laisser cuire les oignons et la tomate puis ajouter une petite louche de jus de cuisson du riz.
Poivrer et saler un peu.
A la fin de la cuisson de la sauce, ajouter les boulettes de poisson dans la sauce et cuire une minute en remuant.

Laver et précuire le riz au microonde pendant 3 min puissance 600 W.
Si vous êtes en Afrique et que vous avez un couscoussier vous pouvez le cuire en vapeur directement au dessus de la marmite.

Sortir les légumes quand ils sont cuits, ajouter tout le reste du nokoss, laisser mijoter doucement pendant 2O min, remettre le poisson, la moitié du guedj, les gambas et laisser mijoter à feu très doux pendant 10 min.
Après 10 min, sortir délicatement le poisson et les gambas en prenant un peu de jus de cuisson.
Rectifier le sel puis mettre le riz à cuire.


Remarques : Vous pouvez utiliser uniquement de la sardine pour les boulettes de poisson ou du maquereau qui marche aussi très bien pour les boulettes de poisson. Vous trouverez de l'aillet au rayon fruits et légumes au marché ou chez un primeur sinon vous pouvez le remplacer par un oignon nouveau ou de l'oignon vert. Vous pouvez aussi faire ce riz au poisson sans les boulettes de poisson.




Poulet yassa ultra simple

  • Article Actuellement 1.38/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 1.4/5 (8 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :

  • 2 morceaux de poulet ou 1/2 poulet
  • 4 oignons jaunes
  • 12 olives vertes
  • 4 gousses d'ail
  • 1 et 1/2 citron jaune
  • 1 c-à-c de moutarde (pour le poulet)
  • 2 c-à-s de moutarde (pour la sauce)
  • 1 c-à-c de poivre en grains
  • 3 piment langue d'oiseau
  • 1/2 cube de bouillon "safsafal" (facultatif)
  • 8 cl d'huile
  • 1/4 de litre d'huile pour frire le poulet

Pour le riz blanc :

  • 1/2 litre d'eau
  • 280 g de riz thaï ou celui que vous avez!



Préparation du poulet :

piler ou mixer l'ail, le poivre et une pincée de gros sel.
Laver le poulet, le mettre dans une petite casserole puis le piquer avec la moitié du mélange (ail, poivre, sel).
Badigeonner le poulet avec une c-à-c de moutarde forte.
Saler un peu, ajouter quelques gouttes de citron et 1/2 verre d'eau.
Mettre la casserole fermée sur feu moyen laisser chauffer 6 min pour blanchir le poulet puis le réserver.

Pour la sauce :
Couper les oignons en petits dés ou en tranches (émincer) puis les assaisonner avec le jus d'un demi citron et une c-à-s de moutarde.
Laisser mariner 15 min.
Ajouter le piment dans le reste de la farce bien piler ou mixer puis ajouter une poignée d'oignons marinés et le cube de bouillon pour faire votre nokoss.


Faire chauffer l'huile dans une casserole puis faire colorer les oignons à feu vif en remuant de temps en temps.
Ajouter une partie du nokoss, laisser suer un peu puis ajouter la c-à-s de moutarde.
Laisser caraméliser les oignons sans les brûler puis ajouter 1/2 verre d'eau.
Laisser cuire un peu puis ajouter le reste du nokoss.
Lorsque les oignons sont cuits ajouter le poulet frit pour lui donner le goût de la sauce et les olives vertes.

Pour la cuisson du poulet : sortez le poulet de la casserole et bien l'égoutter.
Faire chauffer votre huile de friture puis frire le poulet à 180° C jusqu'à obtenir une belle couleur dorée (si vous n'avez pas de sonde pour voir la température, l'huile doit ềtre bien chaude mais ne doit pas fumer).


Remarques : vous pouvez ajouter une gousse d'ail, une petite feuille de laurier ou du thym dans casserole pour blanchir le poulet.
Vous pouvez aussi ajouter du poivron vert ou de l'oignon vert dans le nokoss. Dans cette recette j'ai voulu faire simple, sans décoration, sans artifice. Vous pouvez aussi griller le poulet ou le rôtir après l'avoir blanchit.


thiéb bou weekh

  • Article Actuellement 1.17/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 1.2/5 (6 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest


ingrédients :

  • 3 petits morceaux de poisson (ici du bar)
  • 100 g de pulpe de tomate fraîche
  • 400 g de riz thaï
  • 20 cl d'huile de tournesol ou d'arachide
  • 1,5 l d'eau
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 2 piments langue d'oiseau
  • 18 graines de poivre blanc
  • 1/2 c-à-c de poivre noir moulu
  • 1 petite poignée de feuilles de coriandre fraîches
  • 1 petite poignée de feuilles de persil frais
  • 1 carotte
  • 1/2 navet rond blanc
  • 1/2 aubergine
  • 1/2 manioc
  • 1/2 patate douce
  • 1/4 de choux blanc
  • 1 piment frais


Préparation :
Piler ou mixer le poivre blanc, le piment langue d'oiseau, les gousses d'ail.
Ajouter le poivre moulu, une pincée de gros sel et le persil.
Prendre une c-à-c de cette mixture et piquer le poisson avec.
Ajouter les feuilles de coriandre, un tiers de l'oignon coupé en dés puis piler à nouveau.

Dans une casserole, faire chauffer les 1,5 l d'eau avec une pincée de gros sel et précuire les légumes.
Garder l'eau de cuisson des légumes (bouillon de légumes).

Dans une marmite, faire chauffer l'huile puis colorer le poisson.
Une fois le poisson coloré, l'enlever puis le réserver.

Ajouter le reste de l'oignon coupé en dés, le yéet et laisser colorer un peu puis mettre la pulpe de tomate et une partie du nokoss.
Laisser colorer le tout en remuant de temps en temps pendant une bonne dizaine de minutes.
Ajouter un peu de bouillon de légumes, les légumes et laisser mijoter à feu doux en remuant de temps à autre.
Ajouter le reste du bouillon de légumes, une pincée de gros sel et laisser cuire les légumes.
Pendant ce temps, faire cuire le riz au microonde puissance 600 W pendant 3 min.

Remettre le poisson dans la marmite, ajouter le reste du nokoss puis baisser le feu et laisser mijoter tout doucement pendant 15 min (c'est une étape très importante : le Baaral).

Remarques : vous pouvez remplacer la pulpe de tomate par deux tomates fraîches moyennes ou huit petites tomates cerises.
Vous pouvez aussi mettre d'autres légumes comme le gombo, l'aubergine ronde verte, du bissap blanc séché si vous en avez.





thiéb yapp

  • Article Actuellement 1.60/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 1.6/5 (5 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



ingrédients :

  • 380 g de jarret de boeuf
  • 265 g de riz basmati
  • 8 cl d'huile
  • 600 ml d'eau
  • 2 échalotes
  • 1 c-à-s de moutarde
  • 1 c-à-c de moutarde
  • 1 c-à-c de poivre blanc en grains
  • 2 gousses d'ail
  • 1 piment langue d'oiseau
  • 1 cube maggi saf safal (facultatif)
  • 10 feuilles de coriandre
  • 1/2 botte de ciboulette ou un oignon vert

pour la macédoine :
  • 1 petite carotte
  • 1 petit navet blanc


Préparation :
Réaliser votre nokoss en pilant ou en mixant le poivre blanc, le piment, l'ail, une échalote ciselée, la ciboulette, la coriandre et le cube de bouillon.
Mariner la viande avec la c-à-c de moutarde, une pincée de sel et une pincée de poivre.
Faire chauffer une marmite et bien colorer la viande (c'est important si vous voulez avoir un riz bien dorée).

Une fois la viande bien dorée ajouter l'autre échalote ciselée, laisser colorer puis ajouter la c-à-s de moutarde une une partie du nokoss.
Laisser mijoter le tout en remuant de temps en temps.
Ajouter l'eau puis une pincée de gros sel.
Faire cuire le riz au microonde pendant 3 min à 600 W ou sinon le cuire en vapeur au dessus de la marmite à l'aide d'un couscoussier.
Ajoutez le reste du nokoss dans la marmite, baisser le feu et laisser mijoter doucement pendant 5 à 10 min.
Augmenter le feu puis ajouter le riz.
Attendre que le riz absorbe tout le bouillon de cuisson du riz puis baisser le feu et laisser cuire doucement en remuant de temps à autre.

Pour la macédoine :
Éplucher et tailler la carotte et le navet en brunoise (petis dés) puis les cuire à l'anglaise c'est à dire dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 10 min.
Une fois cuite ajouter une partie dans le riz encore en cuisson puis garder le reste pour la décoration.

Pour le vermicelle :
Mélanger avec vos doigts une poignée de vermicelles avec une c-à-s d'eau salée et une c-à-c d'huile puis cuire en vapeur.
Une fois les vermicelles cuits, les faire colorer dans une petite poêle avec un petit morceau de beurre.


Pour la décoration du thiéb : j'ai mis un oeuf dur coupé en quartiers, trois cornichons, dix olives (quatre coupés en rondelles) et six entières, une cuillére à café de raisins secs blonds, une tomate cerise coupée en quatre, des féves (il m'en restait un peu à passer) et quelques feuilles de coriandre.
J'ai mis des légumes pour apporter de la fraîcheur à ce riz et atténuer le gras.
J'ai aussi voulu faire un jeu de textures et de goûts avec de l'amertume, le croquant du vermicelle, la note sucrée des raisins, le pep's des cornichons et la fraicheur des herbes.
Chacun ses goûts, faîtes à votre convenance, on peut revisiter ce thiéb, le moderniser sans le dénaturer.
Les seuls ingrédients indispensables sont : le riz, la viande, l'huile, l'eau et l'assaisonnement.


Remarque : vous pouvez faire ce thiéb sans macédoine, sans vermicelle et sans décoration!
Si vous n'avez pas de poivre blanc, vous pouvez utiliser du poivre noir en grains.
Si vous n'avez pas d'échalote vous pouvez utiliser des oignons.