Thièbou Diola

  • Article Actuellement 2.43/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 2.4/5 (30 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :
pour 6 personnes

  • 1 kg de riz
  • 1 kg d'oignons
  • 1 gros poisson (ou 6 petites daurades)
  • 2 poivrons verts
  • 1 poivron rouge
  • 3 tomates fraîches
  • 4 bottes de bissap vert (oseille)
  • 1 gros concombre
  • 1 piment frais jaune (ou rouge)
  • 15 g de crevettes séchées
  • 15 g de moules séchées
  • 15 g de nénétou *
  • 4 c-à-s de moutarde
  • 3 c-à-s de vinaigre
  • 2 cube maggi ou jumbo (cube de bouillon)
  • 1 c-à-s de poivre en grain
  • 1 c-à-s de piment oiseau
  • 1 tête d'ail


Pour la préparation du poisson :
Lavez et incisez le poisson.
Pilez l'ail, un poivron vert (coupé en petits morceaux), le poivre et le piment oiseau. Ajoutez à cette préparation un cube de bouillon émietté, une cuillère à soupe de moutarde, une de vinaigre et bien mélanger. Divisez cette préparation en trois et mettez une partie sur le poisson à l'aide d'un pinceau ou avec votre main sur les deux faces. Laissez mariner le poisson au frais.

Pour la sauce :
Coupez les oignons en brunoise (petits dès) et gardez une petite poignée pour le "soule" **, ajoutez une partie De la préparation dans une marmite, ajoutez un quart de litre d'huile, laissez chauffer puis ajouter les oignons. Laissez suer jusqu'à coloration en remuant assez souvent pour ne pas que les oignons accrochent à la marmite et brûlent, ajoutez le piment frais. Une fois les oignons rissolés et dorés, ajoutez un demi litre d'eau, la dernière partie restante de la préparation et laissez réduire la sauce.

Pour le "soule" :
Lavez le nététou puis dans un mortier pilez 4 à 5 piments oiseau et ajoutez le nététou. Pilez à nouveau puis ajoutez une pincée de sel et formez le nététou en une boule que vous réservez.

Pour le riz :
Faîtes un riz blanc et une fois le riz cuit, faîtes un trou pas trop profond dans le riz chaud pour y mettre la boule de soule, recouvrez le dessus de riz pour fermer le trou et ainsi cuire le soule à la vapeur pendant 15 min.
Retirez délicatement le soule du riz puis réservez-le.
Ajoutez au riz les crevettes et les moules séchées que vous avez préalablement trempées dans de l'eau chaude pour les laver et les débarrasser éventuellement du sable.

Pour le "begueuthie" :
Dans une casserole d'eau chaude, ajoutez les feuilles de bissap pour les blanchir. Une fois le bissap cuit, le mixez ou le pilez avec 5 à 6 piments oiseau.
Ajoutez une pincée de sel et le jus d'un demi citron.

Pour la décoration :
Coupez le reste des poivrons en lamelles, le concombre et les tomates en rondelles.
Ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre, une de moutarde, une pincée de sel et de poivre en poudre.
Laissez mariner.

Pour la cuisson du poisson :
Sortir le poisson du réfrigérateur, ajoutez un filet d'huile dessus et le griller au fourneau, au barbecue ou à la plancha.

Pour le dressage :
Dans un plat, mettez le riz, ajoutez la sauce, le poisson et les petites boules de "soule", de "begueuthie" et les légumes marinés.

Conseil : Je vous conseille de tremper pendant 15 à 20 min les moules séchées dans de l'eau chaude pour les ramollir et surtout les nettoyer car il y a souvent du sable.

Astuce : Avant de griller le poisson, il faut bien huiler la plaque pour éviter que la peau du poisson ne s'accroche.
Vous pouvez aussi utiliser du piment en poudre pour remplacer le piment oiseau.
Ce plat peut se faire avec n'importe quel poisson et selon le gout de chacun on peut y ajouter du guèdj (poisson séché) dans la sauce (ou le griller avec le poisson) et au moment de servir, de l'huile de palme.
Ce plat est aussi appelé au Sénégal "c'est bon".


* le nététou : Aussi appelé soumbala en Guinée ou au Mali, dadawa ou iru au Nigeria, c'est un condiment africain de couleur marron ou noire, il existe sous forme de boulette, de cube, de pyramide ou de pâte compacte selon le pays. C'est un condiment très apprécié en Afrique mais surtout au Sénégal. Il peut se faire en soule* comme ici ou en sauce.

** le soule : soule veut dire en wolof "enterrer" on utilise le mot soule du fait du mode de cuisson du nététou. Faire un soule c'est le fait de creuser un puit dans le riz encore sur le feu, et d'y glisser le nététou pilé et en boule pour le cuire.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la troisième lettre du mot ooddul ? :