Thiou boulettes

  • Article Actuellement 2.33/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 2.3/5 (15 votes enregistrés)

Facebook Twitter Google+ Pinterest



Ingrédients :
Pour 4 personnes

  • 300 g de viande de boeuf hachée
  • 3 oignons
  • 3 gousses d'ail
  • 3 branches de persil
  • 2 c-a-s de concentré de tomate
  • 2 branches de ciboulette
  • 1 carotte
  • 1 branche de thym
  • 1 c-à-c de cumin
  • sel, poivre

Pour la préparation des boulettes de viande :
Mélangez la viande hachée, le cumin, 2 gousses d'ail écrasées, le persil ciselé, salez et poivrez.
Façonner des boulettes rondes ou ovales puis les frire dans de l'huile.

Pour la sauce :
Coupez les oignons, la ciboulette et la carotte en brunoise (petits dés).
Dans une casserole, mettez 2 c-à-s d'huile, laissez chauffer puis ajoutez les oignons et la carotte.
Laisser suez 5 min puis ajoutez la tomate et laisser cuire le tout en remuant de temps en temps.
Ajoutez un grand verre d'eau, le thym, la ciboulette, salez et poivrez.
Laissez réduire

5 min avant de servir, mettez les boulettes dans la sauce pour qu'elles s'imprègnent de sauce. Elles ne seront pas sèches ainsi.

Accompagnez de riz blanc.

Pour le dressage : Dressez le riz sur une assiette à l'aide d'un emporte pièce, ajoutez les boulette de viande, façonnez une quenelle avec la sauce, et décorez avec une fleur de carotte et un bouquet de persil.

Astuce : Selon votre goût, vous pouvez détendre la sauce en ajoutant deux verres d'eau au lieu d'un verre et une cuillère à soupe de fond de veau lié déshydraté ou un bouillon de veau.

La fleur de carotte est réalisée avec un taille crayon pour légume que vous pourrez voir dans la catégorie ustensiles.

4 commentaires

#1 vendredi 17 mai 2013 @23:42 Yolande Marques a dit :

Née à Dakar, je ne peux qu'adhérer à ton initiative et t'encourage fortement. Je me suis retrouvée des années en arrière, et j'avoue que plus de 20 ans en France n'ont en rien altéré mon odorat, les saveurs, le goût de la cuisine sénégalaise. Tout cela me manque. La vie ici fait qu'on ne peut malheureusement pas cuisiner de la même façon qu'en Afrique, et s'il m'arrive d'essayer de refaire certains plats, je suis obligée de tenir compte des palais sensibles de nos amis français qui n'ont malheureusement pas les mêmes sensibilités gustatives que nous autres africains, et qui sont souvent déroutés par les odeurs culinaires, ôh combien appétissantes de nos plats, et ne comprennent pas souvent le temps assez long de préparation de nos plats. Eh bien, je leur dis : c'est comme ça la cuisine africaine, elle est déroutante, inattendue, délicieuse et savoureuse. Mais félicitations à toi, et bonne continuation. Bisou

#2 mardi 21 mai 2013 @14:47 Toganetou a dit :

@Yolande Marques : oui c'est vrai que notre cuisine est très riche, épicée et parfois grasse mais très goûtue! Pour les gens qui sont pas habitués, c'est un peu compliqué mais le tout c'est de savoir doser les condiments pour plus de douceur! Je n'hésite pas à adapter mes recettes pour les non-africains qui ont un palais assez délicat. Merci pour vos encouragements cela me touche beaucoup et me motive. A bientôt sur toganetou et bien des choses à vous.

#3 lundi 06 janvier 2014 @15:37 Aida a dit :

je suis dans la même situation et pour ne pas vous répéter. Mais on n'arrive pas à te suivre sur facebook, se serait interessant. Merci pour ce beau blog.

#4 samedi 01 février 2014 @14:36 Toganetou a dit :

@Aida : Merci à toi de me lire ... et pour me suivre sur Facebook c'est ici : facebook.com/LaCuisineSenegalaise

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la deuxième lettre du mot rdbwi ? :